Mondorient Express (1 – 9 mars)

Une nouvelle semaine riche en actualité au Moyen Orient. Pour s’informer ou pour réviser, voici le condensé des derniers jours, pays par pays.

Syrie

Ghouta orientale, 900 victimes civiles. 900 civils dont 188 enfants ont été tués  depuis le lancement le 18 février de l’offensive du régime de Damas contre le fief rebelle de la Ghouta orientale selon l’Observatoire des droits de l’homme. Plus de 50% de ce territoire aurait été repris par les troupes loyalistes. Treize camions humanitaires ont pu entrer, vendredi 9 mars, dans l’enclave rebelle bénéficiant d’une pause des bombardements. Le cessez-le-feu décrété à l’ONU n’aura jamais été respecté.

Iran

Jean-Yves Le Drian en visite en Iran. Le ministre des Affaires étrangères français était en visite à Téhéran lundi 5 mars, pour rencontrer son homologue Mohammad Javad Zarif et le président iranien Hassan Rohani. « Il reste encore beaucoup de travail à faire », selon Jean-Yves Le Drian, notamment sur le programme balistique de l’Iran. Les deux parties ont pu évoquer leur position divergente sur le conflit syrien. L’éventuelle visite du président français Emmanuel Macron à Téhéran ne semble plus d’actualité. Le dernier chef d’État français à s’être rendu à Téhéran est Valéry Giscard d’Estaing, en… 1976.

Turquie

Des soldats turcs tués à Afrin. Huit soldats turcs ont été tués et 13 autres blessés, jeudi 8 mars, dans des combats près d’Afrin dans le nord-ouest de la Syrie. L’armée turque a lancé le 20 janvier dernier, l’opération « Rameau d’olivier » contre les miliciens kurdes des Unités de protection du peuple (YPG). Depuis le début de l’offensive, Ankara a perdu au moins 40 de ses soldats.

A lire:

Ankara, Damas et les Kurdes : vers un rapprochement turco-syrien ?

25 journalistes condamnés. Vingt-cinq journalistes ont été condamnés jeudi 8 mars, à des peines allant jusqu’à sept ans et demi de prison par un tribunal turc. Ils sont accusés d’avoir collaboré avec des médias proches du mouvement de Fethullah Gülen. Ce procès contre des journalistes n’est pas le premier depuis la tentative de coup d’État de juillet 2016.

Retour sur le duel Gülen-Erdogan :

Gülen – Erdogan, un duel turc

Arabie Saoudite

Saad Hariri de retour à Riyad. Le Premier ministre libanais Saad Hariri était en visite mercredi 28 février dans la capitale saoudienne pour rencontrer le roi Salmane . Il y a quatre mois, le leader sunnite était prié de démissionner et privé de liberté de mouvement en Arabie Saoudite. Cette fois, la rencontre s’est bien passée, il a obtenu un accord sur la présence de Riyad aux conférences de Rome et de Paris. Deux événements censés répondre à l’urgence de l’économie libanaise.

Le portrait de Saad Hariri par Mondorient :

Saad Hariri, des affaires au monde politique

Histoire de la semaine

Le Hezbollah lance son jeu vidéo. Le parti chiite libanais a lancé mercredi 28 février un jeu vidéo intitulé  « Défense sacrée – Protéger la patrie et les sanctuaires ». Le jeu met en scène un combattant du Hezbollah en territoire syrien. Le parti de Dieu reste engagé en Syrie au côté de son allié Bachar al-Assad et de l’Iran. Avec ce jeu vidéo, le mouvement islamiste tente de légitimer l’intervention en Syrie. « L’idée a émergé à partir d’événements réels sur le terrain, aussi bien en Syrie qu’à la frontière libano-syrienne, et au Liban », selon l’un de ses concepteurs Hassan Allam, interrogé par l’AFP.