Mondorient express (29 décembre – 3 janvier)

 -  -  6


Une nouvelle semaine riche en actualité au Moyen Orient. Pour s’informer ou pour réviser, voici le condensé des 7 derniers jours, pays par pays.

Iran

Manifestations sévèrement réprimées. Une vingtaine de personnes sont mortes en marge des rassemblements qui se tiennent dans tout le pays depuis le 27 décembre. Environ 400 personnes ont été arrêtées. La première a eu lieu à Machad, bastion ultra-conservateur, et l’agitation s’est propagée dans tout le pays. Majoritairement provinciales, les manifestants n’ont pas de leader. Ils protestent contre le chômage et l’inflation (en rapport avec la hausse du prix des œufs, certains surnomment les évènements “Révolution des œufs”), et contre le pouvoir en place, et ce, fait rare, avec des slogans très virulents contre les dignitaires du régime. Depuis plus de deux ans, des manifestations qui restaient très localisées éclataient régulièrement dans tout le pays.

 

Code vestimentaire assoupli pour les Téhéranaises. Les habitantes de Téhéran ne seront plus arrêtées si leurs cheveux ne sont pas couverts. L’annonce faite par le chef de la police de la capitale iranienne supprime un interdit en place depuis près de 40 ans. La levée de l’interdiction n’est valable que dans la capitale, réputée moins conservatrice que les villes de province. Jusqu’à maintenant, porter une tenue qui ne corresponde pas aux interdits religieux (chevelure visible, vêtements moulants, vernis à ongles…) pouvait entraîner un placement en centre de détention, et des poursuites judiciaires.

 

Égypte

Attaque contre une église copte. Au moins 9 personnes ont été tuées lors d’une attaque visant une église copte, au sud du Caire, vendredi 29 décembre. Le groupe État Islamique (OEI) a revendiqué l’attaque, perpétrée par un homme seul armé d’un fusil d’assaut. L’assaillant a été blessé et arrêté. Les chrétiens coptes égyptiens sont régulièrement visés par des attentats, souvent revendiqués par l’OEI.

 

Irak

Émergence d’un groupe jihadiste sur les centres de l’OEI. Alors que l’Irak annonçait avoir vaincu l’OEI le 9 décembre 2017, un nouveau groupe jihadiste inquiète les habitants de la ville de Kirkouk (nord du pays) : “Les Drapeaux blancs”. Le ministère de l’Intérieur irakien a établi un lien direct entre ce nouveau groupe et d’anciens membres de l’OEI. L’instabilité de la région, due à la rivalité entre le gouvernement central de Bagdad, et le gouvernement autonome kurde d’Erbil, participe de l’apparition de groupes considérés comme terroristes.

Arabie Saoudite

Un tournoi d’échecs sous haute tension. Avec cette première compétition internationale d’échecs, le roi Mohammed Ben Salman voulait promouvoir “l’ouverture sur le monde” de son royaume. Plusieurs controverses entachent ses plans : sept joueurs israéliens se sont vus refuser leurs visas, ceux du Qatar et de l’Iran les ont obtenus in extremis. L’Ukrainienne Anna Muzychuk, la double championne du monde en titre, a décidé de boycotter le tournoi. Dans un post Facebook, elle déclare vouloir “respecter ses principes […] ne pas porter l’abaya, ne pas être accompagnée dehors, en résumé, ne pas me sentir comme une créature de seconde zone.”

 

6 recommended
109 views
bookmark icon