Mondorient Express (11 – 18 Septembre)

Une nouvelle semaine riche en actualité au Moyen-Orient. Pour s’informer ou pour réviser, voici le condensé des 7 derniers jours, pays par pays.

 

Palestine

Le Hamas se dit prêt à la réconciliation avec le Fatah. Dans un communiqué de presse, le Hamas a annoncé qu’il était prêt à participer à des élections générales et à former un gouvernement d’union. Une fois ce gouvernement mis en place, l’administration établie par le Hamas dans la bande de Gaza serait dissoute. Le mouvement islamiste dirige l’enclave depuis 2007. Il est très affaibli par les années de blocus israélien mais aussi par la disparition d’une grande partie des tunnels de contrebande qui reliaient Gaza à l’Égypte. La crise humanitaire est telle que l’ONU a déclaré que la zone serait invivable d’ici 2020.

Kurdistan irakien

Le parlement kurde vote en faveur du référendum. Vendredi 15 septembre, le parlement a confirmé la tenue d’un référendum le 25 septembre sur l’indépendance du Kurdistan irakien, malgré les pressions américaines et onusiennes en faveur de négociations d’un accord avec Bagdad. Le président du Kurdistan autonome, Massoud Marzani, a estimé n’avoir reçu « aucune proposition alternative en mesure de remplacer le référendum ». Washington a essayé de faire reporter le scrutin, avançant le contexte de la guerre contre l’Organisation État islamique OEI encore inachevée, sans résultat.

Iran

Nouvelles sanctions américaines à l’encontre de l’Iran. Les États-Unis ont sanctionné onze personnes ou entreprises qu’ils accusent de tenter de déstabiliser les États-Unis ou de soutenir le terrorisme. En parallèle, Donald Trump a décidé de maintenir l’allégement des sanctions dans le cadre de l’accord sur le nucléaire tout en affirmant qu’il était « temporaire ». En octobre, le président américain doit annoncer au congrès s’il préserve ou non l’accord avec l’Iran en poursuivant la levée des sanctions. Ce processus est renouvelé tous les 90 jours. Malgré ses promesses électorales, Trump a maintenu l’accord par deux fois depuis son élection.

Irak

Attentat. Le Sud du pays, à majorité chiite, a été la cible de l’attaque la plus meurtrière menée par l’OEI depuis qu’il a perdu Mossoul et Tal-Afar. Le double attentat suicide a fait plus de 80 morts et des dizaines de blessés. Les attaques ont visé un restaurant de la ville de Nassiriya et un poste de contrôle. La dernière attaque dans cette région datait de mai dernier.

Syrie

Deir ez-Zor : le premier convoi humanitaire de l’ONU a pu entrer dans la ville vendredi 15 septembre. Le siège mené par lOEI dans cette ville syrienne a été rompu le 5 septembre par les forces gouvernementales. Jusqu’à maintenant, l’ONU acheminait l’aider par voie aérienne et larguait des colis sur la ville.

L’histoire de la semaine 

L’orchestre des Jeunes de Palestine, la résistance par la musique. L’orchestre a été formé en 2004. Au départ, il accueillait de jeunes musiciens qui vivaient en Palestine ou qui faisaient partie de la diaspora. Aujourd’hui, il s’est ouvert à tous les musiciens arabes de la région qui ont entre 14 et 26 ans. Chaque concert s’ouvre par la musique de Star Wars.

L’orchestre fait des tournées mondiales mais il est parfois compliqué d’obtenir des visas pour les musiciens syriens ou libanais. En 2016, les autorités israéliennes ont refusé l’autorisation de voyager aux musiciens vivant dans la bande de Gaza. Pour l’orchestre, c’est en Palestine où les autorisations sont les plus difficiles à avoir pour jouer. Alors à chaque fois que l’orchestre se produit, avec ses musiciens originaires de Gaza, c’est un acte de résistance.