Mondorient Express (9 janvier – 15 janvier)

Une nouvelle semaine riche en événements au Moyen-Orient. Pour s’informer ou réviser, voici le condensé de l’actualité des 7 derniers jours par Mondorient, pays par pays.

 

Égypte

Plusieurs policiers abattus dans le Sinaï. Au moins huit policiers ont été tués, lundi 9 janvier, dans une attaque au camion piégé à Al-Arish, situé dans la péninsule égyptienne du Sinaï. Une énième attaque, revendiquée par « Wilayat Sinaï », la branche égyptienne de l’Organisation État islamique (OEI). Des centaines de policiers et soldats ont péri dans des attentats depuis le coup d’État d’Abdel Fattah al-Sissi.

Syrie

Le criminel de guerre nazi Alois Brunner serait mort en 2001 dans les geôles de Damas. La revue « XXI » révèle, dans son numéro paru mercredi 11 janvier, que le nazi Alois Brunner est mort dans un cachot à Damas en décembre 2001 à l’âge de 89 ans. Il avait été jugé responsable de l’assassinat de 130 000 juifs d’Europe durant la seconde guerre mondiale. Après la chute du Reich, il a rejoint Damas, en tant que conseiller d’Hafez el-Assad, le père de l’actuel président syrien. Il apportait son expertise pour la formation des services secrets syriens.

Yémen

Au Yémen, 1 400 enfants tués depuis mars 2015. La guerre au Yémen, qui dure depuis mars 2015, a causé la mort d’environ1 400 enfants et a fait plus de 2 140 blessés. Ce mercredi 11 janvier, le Fonds de l’Organisation des Nations unies pour l’enfance (Unicef) a tapé du poing sur la table en révélant ces statistiques accablantes. L’Unicef précise qu’environ « 2 000 écoles ne sont plus utilisables parce qu’elles ont été détruites, endommagées ou transformées en sites militaires ou d’accueil de déplacés ».

Liban /Arabie saoudite

Michel Aoun tente de renouer avec Riyad. Le nouveau président du Liban s’est rendu en Arabie saoudite afin de tenter de retisser les liens entre son pays et le royaume wahhabite. C’est sa première visite officielle à l’étranger depuis sa récente prise de fonction, à la fin du mois d’octobre, après vingt-neuf mois d’absence du pouvoir. Riyad a d’ailleurs décidé de débloquer l’aide militaire de trois milliards de dollars, gelée en février 2016 en réaction à la « mainmise du Hezbollah sur l’État libanais ».

Turquie

La Russie et la Turquie vont « coordonner » leurs frappes en Syrie. Deux semaines après la signature de l’accord de cessez-le-feu en Syrie, la Russie et la Turquie ont signé un nouveau pacte de coordination de leurs bombardements aériens jeudi 12 janvier. Le but est d’éviter toute gêne en cas de frappes contre les « cibles terroristes » en Syrie.

Israël/Palestine

Une conférence à Paris, pour la paix entre Israël et Palestine. 75 États et organisations internationales se sont réunis à Paris, dimanche 15 janvier, pour une conférence internationale visant à sortir du blocage que représente le conflit israélo-palestinien et à réaffirmer « qu’une solution négociée avec deux États, Israël et la Palestine, vivant côte à côte dans la paix et la sécurité, est la seule voie pour arriver à une paix durable ».

Le 12 janvier, Benyamin Netanyahou affirmait : « Cette conférence est une imposture palestinienne (…) destinée à prendre encore plus de positions anti-israéliennes. »

Transfert de l’ambassade des États-Unis à Jérusalem. Le grand mufti de Jérusalem a très vivement critiqué la volonté de Donald Trump de transférer l’ambassade des États-Unis en Israël de Tel-Aviv à Jérusalem. Il a déclaré : « La promesse de déplacer l’ambassade n’est pas seulement une agression contre les Palestiniens, mais aussi contre tous les Arabes et tous les musulmans. »