Mondorient Express (26 septembre – 2 octobre)

 -  -  7


Une nouvelle semaine riche en événements au Moyen-Orient. Pour s’informer ou réviser, voici le condensé de l’actualité des 7 derniers jours par Mondorient, pays par pays.

 

Pétrole

Accord de l’Opep à Alger : Les pays exportateurs de pétrole sont tombés d’accord à Alger sur la réduction de la production mondiale de barils. Elle passera de 33,47 à 32,5 millions par jour. C’est  la plus importante baisse depuis 2008. Malgré les divergences politiques, l’Iran et l’Arabie saoudite ont participé à la réussite de ce sommet. Cette décision de réduire la production va permettre d’augmenter les prix du brut qui ont considérablement chuté depuis 2014.

Israël

Mort de Shimon Pérès : L’ancien Premier ministre israélien Shimon Pérès est mort mercredi dernier à 93 ans des suites d’un accident vasculaire cérébral. En 1994, il avait obtenu le prix Nobel de la paix : un an plus tard l’accord d’Oslo était signé. Barack Obama, Mahmoud Abbas ou encore François Hollande étaient présents vendredi à ses funérailles.

Syrie

Alep théâtre de guerre : L’offensive du régime syrien sur Alep se poursuit. Avec l’aide de la Russie, l’armée avance dans l’est de la ville, fief des rebelles. L’Office syrien des droits de l’homme dénombre au moins 220 morts depuis le début de l’offensive à Alep. Samedi, le principal hôpital de la ville a été bombardé.

Turquie

32 000 arrestations après le putsch : La Turquie a annoncé mercredi avoir arrêté 32 000 personnes à la suite de la tentative de coup d’État de juillet dernier. Près de 70 000 enquêtes ont été ouvertes à l’encontre notamment des partisans de l’ex-prédicateur Fethullah Gülen, accusé d’être l’instigateur du putsch. L’état d’urgence a été prolongé de trois mois lundi après-midi.

Yémen

Les Houthis s’organisent : Les rebelles chiites Houthis ont annoncé dimanche la formation d’un gouvernement de « salut national ». Les miliciens contrôlent une grande partie du Yémen dont Sanaa, la capitale. Ils s’opposent militairement au président Abd Rabbo Mansour Hadi basé à Aden, lui-même soutenu par l’Arabie saoudite. Depuis mars 2015 et la formation d’une coalition militaire arabe contre les Houthis, le conflit a fait plus de 6 700 morts.

Iran

Un scrutin sans Ahmadinejad : L’ancien président iranien Mahmoud Ahmadinejad ne participera pas à l’élection présidentielle de 2017. Dans une lettre adressée à l’ayatollah Khamenei, il déclare n’avoir « aucune intention de participer à la présidentielle ». Il était dans le collimateur du guide suprême.

7 recommended
81 views
bookmark icon