Étendards de l’Orient

 -  -  20


 

Comprendre la signification des drapeaux, de l’Iran à la Libye en passant par le Liban. Entre particularisme et points communs, tour d’horizon.

Les drapeaux panarabes

Ce que l’on appelle les drapeaux panarabes sont ceux qui affichent les couleurs du nationalisme arabe : le vert (les Fatimides du Caire), le rouge (la « maison hachémite » de Mahomet), le noir (les Abbassides de Bagdad) et le blanc (les Omeyyades de Damas). Issu de la Révolte Arabe contre l’envahisseur ottoman, ce code est encore visible sur de nombreux pays de la région. Parmi eux, l’Égypte, le Yémen, le Jordanie, l’Irak, la Palestine et la Syrie. En 1958, l’Égypte, la Syrie et le Yémen fusionnent dans la République Arabe Unie, qui s’avère être un échec. En réponse, les royaumes d’Irak et de Jordanie créent la Fédération Arabe, qui dure moins de six mois. Les deux fédérations se parent des couleurs panarabes déjà présentes sur leurs étendards respectifs.

pana

Liban

Le drapeau de la République libanaise représente un cèdre entre deux bandes rouges. Adopté à l’indépendance du pays en 1943, les deux bandes horizontales remplacent les bandes rouge et bleue du protectorat français du « Grand Liban ». Le cèdre, véritable emblème national, est directement inspiré de la Bible. Il porte une symbolique de longévité dans tout le pays. Le fond blanc qui le soutient signifie la paix. Or, comme s’il avait devancé l’histoire, ce drapeau est bordé de deux bandes rouges symbolisant le sang versé pour vaincre les envahisseurs.

LIB_lgflag

Qatar

Créé en 1971, le drapeau correspond à l’identité du Qatar et la fierté de son pays. Le blanc représente la paix. La couleur marron rappelle les nombreux conflits qu’a dû affronter le Qatar avant son indépendance. Les 9 “dents de scie” représentent les 9 émirats du Golfe Persique (les sept Émirats arabes unis : Abou Dhabi, Ajman, Charjah, Dubaï, Fujaïrah, Ras el Khaïmah et Oumm al Qaïwaïn, le Bahreïn et le Qatar).

qa!3x5

Libye

La Libye est le seul pays de la région à avoir changé de drapeau récemment. En 2011, après l’éviction de Mouammar Kadhafi, les autorités transitoires ont remis au goût du jour le drapeau de la monarchie libyenne de 1951. Ce blason ne signifie pas un retour vers la monarchie mais était le seul à pouvoir symboliser l’unité libyenne, pays de tribus. Les trois couleurs symbolisent les trois grandes provinces de la Libye  rouge (le Fezzan), noir (la Cyrénaïque) et vert (la Tripolitaine). Auparavant, le drapeau de la Libye de Kadhafi (la Jamahiriya arabe libyenne) était reconnaissable de tous par son uniformité verte, rappel du Livre Vert écrit par le dictateur déchu.

Both_flags_of_Libya_2011

Israël

Le drapeau israélien a été adopté par le mouvement sioniste au XIXème siècle et conservé tel quel lors de la création de l’Etat d’Israël en 1948. Il comporte en son centre l’étoile de David, ou « Maguen David » (de l’hébreu littéralement « bouclier de David »). Ses proportions, ses couleurs (blanc et bleu) et ses deux bandes horizontales évoquent le « Talith », châle de prière juif.

1753-004-912AD7ED

Turquie

Le drapeau turc est semblable à celui de l’Empire Ottoman, qui l’a précédé pendant près de six siècles.  En Turquie, on l’appelle Ay Yıldız (« lune étoile »), ou al sancak (la « bannière rouge »). Malgré la proclamation de la République par Mustapha Kemal en 1923, cet étendard date de 1844. Il représente un croissant et une étoile à cinq branches sur un fond rouge. Omniprésents dans les symboles islamiques, le croissant marque la fin du mois du ramadan, le dernier croissant de lune. L’étoile à cinq branches, quant à elle, représente les cinq piliers de l’Islam.

tr

Iran

Apparu en 1980, au lendemain de la Révolution Islamique, le drapeau actuel vient remplacer le drapeau impérial du Shah. En son centre, l’emblème d’Allah est présent. Cinq éléments (quatre croissants et une épée) représentent la tulipe, symbole chiite du martyr. Sur les bandes rouges et vertes est inscrit “Dieu est grand”. Phrase répétée vingt-deux fois, en souvenir du vingt-deuxième jour du mois de Bahman (11 février 1979), date de la proclamation de la Révolution Islamique.

iran

Arabie Saoudite

L’Arabie Saoudite est le seul État dont le nom est celui de la famille régnante. Pourtant, on trouve une autre inscription sur le drapeau du pays. Il est imaginé en 1926, lorsque Ibn Saoud est proclamé roi du Hedjaz à la Mecque et contrôle une grande partie du territoire saoudien actuel. Appuyant son pouvoir sur l’orthodoxie musulmane et le contrôle des Lieux Saints, les Saoud ont fait inscrire sur la bannière nationale « Il n’y a de dieu que Dieu et Mahomet est son messager ». De ce fait, le drapeau ne peut pas être  mis en berne.

saudi-26825_960_720

Noé Hochet


20 recommended
1180 views
bookmark icon